ACTUALITE / Archives / mars 2009
05/03/2009 - Rapport Ademe sur les techniques de dépoussièrage chaufferies bois
Evaluation technique, environnementale et économique des techniques disponibles de dépoussiérage pour les chaufferies bois de puissance installée comprise entre 0 et 4 MW.

L’Ademe a mené une étude sur les différents systèmes de dépoussiérage de fumées des chaudières bois à la fois au niveau qualitatif, mais également au niveau environnemental et économique.

Quelques pistes générales peuvent être sorties :

  • Le filtre à manches peut atteindre de meilleurs niveaux de performance, ainsi qu’un montant d’investissement moins élevé pour un même niveau d’émission de poussières.
  • L’électrofiltre est plus encombrant, mais ne présente pas les mêmes risques incendie que le filtre à manches.
  • L’évaluation économique montre un seuil de puissance utile de 1,2 MW environ (soit une puissance bois de 1,5 MW) en dessous duquel on observe une nette inflexion de différents indicateurs économiques.
  • La mise en place d’un système de dépoussiérage par filtres à manches ou électrofiltre permet d’éviter l’émission d’importantes quantités de poussières dans l’atmosphère : environ 400 kg/an de poussières en moins pour les chaudières de puissance égale à 500 kW et 2 600 kg/an de poussières en moins pour les chaudières de 3 MW équipées d’un filtre à manches.
  • Enfin, l’étude indique d’autres pistes techniques (condenseur, nouvelle génération de filtres à manches et électrofiltres de petite taille, optimisation de la combustion), qu’il convient de prendre en compte dans le panel de solutions possibles pour le dépoussiérage.
Rapport sur les techniques de dépoussiérage des chaufferies bois.

Vous retrouvez également ce document dans la partie documentation du site, catégorie "Environnement".

MENTIONS LEGALES | CREDITS | NOUS CONTACTER